4 – Coup de Blues !!!

27072011

Coucou Cher Blog,

Il est 7h, le réveil vient de sonner mais Pixita avait les yeux bien ouverts depuis trop longtemps pour que la sonnerie du réveil l’ai dérangé. Elle avait prié toute la nuit pour Trésor, pour que ses rapports avec son père s’améliorent ou à défaut qu’elle puisse être auprès de lui pour le soutenir dans toutes ses épreuves. Et comme à son habitude, elle fit son lit et passa sous la douche, s’apprêta et sortir prendre son taxi pour aller au bureau. La journée était morne, la fraîcheur s’installait. Le temps était à l’image de son humeur. Ses écouteurs dans les oreilles, elle se passait une sélection de chansons religieux qui apaisait son âme tourmentée.

Les heures passèrent rapidement; la pause arriva, le moment de se détendre un peu, de sortir prendre de l’air. Tout en marchant dans la rue qui mène au petit restaurant du coin où elle prenait son déjeuner habituellement, elle repensait à sa discution avec sa mère. Comment annoncer à Trésor qu’il fallait qu’il s’occupe des fiançailles car sa mère se plaignait du fait qu’elle passait plusieurs semaines chez lui alors qu’ils n’étaient que de simples petits amis. Bien vrai qu’il était venu se présenter et avait annoncer à sa famille ses intentions de l’épouser, n’en demeure pas moins qu’ils attendaient toujours sa démarche concrète qui ferait d’elle SA FIANCÉE aux yeux de tous.

Pixita imaginait la cérémonie assez intime, si possible on aurait déplacer le maire, l’imam et le prête ( Trésor est musulman) sur le lieu de réception de sorte à avoir tout le monde sur place. La cérémonie se serait passée dans un immense jardin, et toutes les personnes qu’elle aimait serait auprès d’elle ce jour béni pour partager son bonheur; Pixita avait même déjà trouvé sa robe de mariée, elle était d’une simplicité à ravir un coeur sans froufrou, juste ce qui lui fallait. Elle se plaisait à imaginer l’orchestre de son club préféré venir chanter juste pour elle et son époux et son fils la conduire à l’autel en lieu et place de son père mort 3 ans plutôt.




1 – Bonjour tout le monde !

26072011

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.




2 – Il Etait Une Fois …

26072011

Bonjour Cher Blog,

Je viens à peine de commencer alors soyez indulgent !!! Ce blog racontera les peripeties de la vie Pixita jour apres jour.




3 – Journée Minable

26072011

Pixita Sanchez est une jeune femme de 28 ans qui a un boulot dont elle n’est pas folle, a un copain qu’elle adore et un fils qui est toute sa vie. Ça fait 6 mois qu’elle vit sa parfaite idylle avec Trésor, le mariage était même envisagé ainsi que certaines démarches dans ce sens là. Cependant, la vie qu’elle mène que ce soit au travail, avec Trésor ou en tant que mère n’est pas toujours rose.

 

Pixita sortit de chez elle pour se rendre au boulot comme chaque matin à 8h, la nuit avait été longue car elle ne se remettait de sa dispute de la veille avec Trésor. Il avait été si dure avec elle mais elle le comprenait et était désolé pour le mal qu’elle lui avait fait. Tout ça était arrivé à cause de ce satané Yuri qui ne l’a lâchait plus. Oui, c’est vrai qu’au début, elle l’avait laissé lui faire la cour, c’était agréable, vu que depuis quelques temps, Trésor ne daignait pas sortir avec elle sous des prétextes pas tellement justifiés à ses yeux. Mais au finish, elle ne voulait pas de ce genre de choses dans sa vie de couple qu’elle voulait totalement claire et transparente. Elle aimait Trésor depuis trop longtemps pour le perdre à cause de futilité. Dans le taxi qui la conduisait au Plateau-Rue du Commerce où était basé le siège de sa société, elle envoya un texto à Trésor:  » Bonjour Trésor. J’ai pas fermé l’œil et je le savais déjà mais en plus j’ai pas arrêté de retourner notre conversation dans ma tête. Je te présente mes sincères excuses. Tu as totalement raison. Je ferai ce qu’il ya à faire. » Ce dernier ne daigna répondre qu’à 9h et son texto disait: « Et tu feras bien…Saches ce que tu veux dès maintenant car je prendrai mes responsabilités la prochaine fois. » Elle n’en revenait; ce n’était pas possible, il ne pouvait lui avoir écrit ceci. Ses larmes se misent à couler sur ses joues. Si Trésor tenait comme il disait lui même à prendre ses responsabilités, est-ce à dire qu’il la quitterait? Oserai-t-il vraiment?

Ainsi s’écoula la sainte journée de Pixita en tourment formé de questions sans réponses. Elle appela sa cousine Rosma, devenue sa nouvelle confidente. Elle lui compta son souci et décidèrent de se voir à la descente pour prendre un pot. RDV fut pris pour 18h30 dans un pub de la place, les 2 jeunes femmes contentes de se retrouver papotèrent un bon moment avant de revenir au récit fatidique.

Rosma : « Alors ma puce, raconte-moi ce qui ne va pas »

Pixita : «  Comme je te l’avais sur Facebook, Trésor m’a blessé par son message. Je comprends très bien qu’il ait mal pris le fait que j’ai laissé Ryan me courtiser mais c’est juste sans grand-chose,  je m’ennuyais tellement de lui que j’ai commis la bêtise de le remplacer par ce gars là. J’aime Trésor et je refuse de le perdre pour des idioties. Je crois qu’il pense à rompre à la moindre occasion, que faire ? »

Rosma : « Écoute ma belle, tu t’emballes pour trop peu, ce qu’il a écrit est certes dure mais il n’envisage pas de te quitter ; laisse tomber sinon ça va être une histoire à n’en point finir et vous allez vous perdre. Il t’aime mais c’est un homme. Allons calme-toi, tout va rentrer dans l’ordre ; je te promets »

 Pixita : « Je veux bien te croire, ok je passe l’éponge mais je te préviens je ne l’appelle sous aucun prétexte, s’il ne fait pas le 1er pas qu’il ne compte pas sur moi non. »

La causerie continua son train-train, parfois elles éclatèrent de rire à une blague, une moquerie, ou une anecdote raconté sur un ex quand Pixita reçut un sms de Trésor: » J’ai perdu le téléphone de mon père ce matin avant d’aller le chercher à l’aéroport… » Le sang de Pixita se glaça, son sourire disparut et elle se demandait quoi répondre à ce message quand Rosma la tira de sa rêverie.

Rosma :« Qu’est-ce qui se passe Pixita ? Tu m’inquiètes, ton message disait quoi ? »

Pixita :« C’est un texto de Trésor, il a perdu le téléphone de son père, il est dans tous ses états. Sais pas quoi répondre. »

Rosma :« Si ce n’est qu’un tel, c’est pas grave ça peut arriver à tout le monde. »

Pixita :« Non tu ne comprends pas, Trésor a des rapports assez conflictuels avec son paternel ; c’est un dictateur, il dirige sa famille comme on dirige l’armée ; Trésor adore son père mais celui-ci ne le lui rend pas du tout ; il exige toujours plus de lui et même quand c’est pas le cas, c’est Trésor dans l’espoir de s’attirer l’affection de son père qui prend tout sur lui, qui se casse entre 4 pour lui plaire ; alors perdre ce téléphone est la dernier chose qui pouvait lui arriver. Il en sera malheureux pendant plusieurs mois et c’est à moi de ramasser les pots cassés de son père. Décidément, je déteste mon beau-père. Il a un fils génial et il ne s’en rend même pas compte. Écoute Rosma, je vais rentrer, il faut que j’appelle Trésor, il a besoin de moi. »

Sur ce, elles se lâchèrent en se promettant de se revoir très bientôt.

 

 







mariatokyo |
le chapiouasulie racconte l... |
idées en liberté |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les pages de Zenon
| mehri blog
| Le monde de Montalbano