7 – Marre

30 07 2011

Image de prévisualisation YouTubeLorsqu’elle ouvrit les yeux, tirée de son sommeil par l’appel d’un collègue, il était déjà à 11h. Trésor était parti au boulot depuis belle lurette. Elle discuta longtemps avec Stéphane du boulot qui ne satisfaisait personne et des frustrations ressenties chaque jour passée dans la société. On sonna à la porte, c’était Trésor qui rentrait. Elle l’embrassa à pleine bouche, heureuse de le voir rentrer enfin. Ses bras, qui l’avaient enlacée amoureusement toute la nuit, la seraient tendrement et ses lèvres se firent encore plus douces sous leur baiser qui faisait monter en elle un désir violent. Quand en définitive, leurs corps se séparèrent, il lui annonça :

Trésor : « Mon oncle Matteo, le petit frère de mon père, vient demain; je te déposerais quand tu veux, soit ce soir ou demain. Il ne viendra pas avant 11h ou 12h. »

Pixita : « Je rentrerais quand tu voudras. Tu sais bien qu’on ne se lève pas tôt les week-ends.
»
Trésor : « On fera l’effort de se lever tôt alors. »

Cette nouvelle tomba comme un couperet. Bien que Trésor ait exprimé à son père son souhait d’épouser la femme qu’il aimait. Ce dernier ne daigna même pas rencontrer Pixita. De ce fait, à chaque fois qu’elle venait chez lui, c’était en cachette de sa famille paternelle. Elle commençait à en avoir marre de se cacher de la sorte. Elle ne faisait rien de mal, elle admettait mal le fait d’être dissimulé. Pourtant, Elle évitait le sujet car sachant que cela gênait son homme néanmoins elle n’était pas dupe ; elle comprit que le père de Trésor ne voulait pas de ce mariage. Ils n’étaient pas de la même coutume, elle n’était pas musulmane et de surcroît elle avait déjà un enfant. Non, ce n’était pas une fille pour lui.

Pourquoi avait-il refusé toutes les jeunes filles de chez eux qu’on lui avait présentés. Son père n’approuvait sa décision et cependant ne l’a dépréciait point non plus. Tous les deux ne savaient pas communiquer, le père était un vrai tyran, il n’y avait que sa décision qui comptait en tant que chef de famille et nul n’osait s’opposer à lui, aussi, toutes les revendications et réunions de famille organisés pour faire comprendre à son père qu’il lui arrivait de commettre des erreurs étaient rester sans avenir.

Par ailleurs, bien qu’ils aient d’un accord commun, décidé d’attendre le retour de la mère de Trésor, Jade pour définir les détails du mariage, elle ne comprenait ce qui empêchait Trésor de lui faire sa demande en mariage et de commencer à chercher leur maison. Ça leur éviterait tous ses désagréments .Il était l’enfant unique de sa mère qui vivait dans un pays étranger, alors la logique voudrait que belle-maman soit présente quand son seul fils se marie. C’est vrai que la maison familiale s’était vidée à cause de la guerre, la femme de son père et ses demi-frères et sœur étaient tous retournés au pays. Il se devait de la surveiller jusqu’au retour de ses derniers. Mais, Pixita ne supportait plus cette attente devenue trop longue à son gout.

2 réponses à “7 – Marre”

  1. 2 08 2011
    MALINBE (17:32:48) :

    WAHOUUUUUUUU J AI LANCé LA VIDÉO AVANT DE COMMENCER A LIRE …!!!
    A LA FIN DU 1ER PARAGRAPHE JE ME SUIS SURPRIS A ME MORDILLER LES LÈVRES .. HUMM…!! TU AS UN TALENT AU BOUT DES DOIGTS BRAVOO ET MERCI DE LE PARTAGER

  2. 4 08 2011
    pixita (16:58:13) :

    Cher MALINBE: et pourtant, je ne fais que m’essayer
    tes commentaires m’encouragent vraiment

Laisser un commentaire




mariatokyo |
le chapiouasulie racconte l... |
idées en liberté |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les pages de Zenon
| mehri blog
| Le monde de Montalbano