6 – Drole de Reve

29 07 2011

Cher Blog,

Le réveil de ce matin fut dur, il faisait froid et bien enveloppée dans ses couvertures, elle n’arrivait pas à se résigner à sortir du lit. Son copain lui manquait, ils avaient l’habitude de dormir enlacés toute la nuit ; du coup, une fois revenue chez elle, elle peinait à trouver le sommeil loin de ses bras. Elle rêvassait en s’étirant.
Trésor voulait organiser leurs fiançailles, il en avait en parlé et était sensé appeler sa tante Christiane pour s’informer du déroulement de la cérémonie afin de commencer les préparatifs ; cependant, bien qu’elle sache qu’il était préoccupé par sa situation avec son père et quelques petits soucis financiers au boulot, elle ne parvenait pas à patienter. Trouvant le temps trop loin, elle se demandait comment se passerait cette demande en mariage.

Hier, Pixita avait dîné avec un ami perdu de vue depuis l’adolescence et en rentrant, une idée lui traversa l’esprit, une idée que Georges, son ami d’enfance avait refait surgir du fin fond de son inconscience. Elle se rappela alors sa discution avec Ange-Carole sur la demande en mariage en question. Maintenant, elle savait ce qu’elle voulait pour ce jour là. Elle imaginait la scène.
Un diner aux chandelles sur le toit d’un immeuble, un décor simple mais très élégant, de la musique en fond sonore, un son que Trésor aurait lui-même composé pour la circonstance. La table serait bien dressée et il’ accueillerait avec des roses ; il serait en costume et elle en tenue de soirée.

Ouhhh lala il était temps d’aller se préparer sinon elle risquait d’être en retard. Dans le taxi qui l’emmenait au bureau, elle envoya un SMS à l’homme qu’elle aimait éperdument:

Pixita:  » Bonjour Mr Trésor Mine, Bien dormi ? « 

Trésor:  » En vérité, pas vraiment mais je vais bien, et ma princesse comment elle va ? « 

Pixita:  » Son prince lui manque. Elle dort mal sans ses bras. Elle vit mal loin de ses beaux yeux. « 

Trésor:  » Oh elle m’envoie terriblement navré. Je ferai tout pour réparer cette peine définitivement. Je l’aime. « 

Pixita:  » Elle est folle de son prince. Sa vie n’aurait plus aucun sens sans lui. Elle s’en irait avec lui s’il venait à disparaître. « 

Trésor:  » C’est reciproque. « 

Pixita:  » Tu fais de moi une femme exceptionnelle, épanouie et très heureuse. « 

Trésor:  » Je suis ravie que ton entourage et toi-même l’ai remarqué et apprécié. Je ferais plus. Une mère comblée.  » Apres la lecture de ce dernier message, Pixita eut les larmes aux yeux, c’était indiscutablement l’homme de sa vie.

Les heures défilèrent très vite et le moment de rentrer était enfin là. Elle était impatiente car son homme devait passer la chercher  pour passer la fin de semaine ensemble ; il avait terriblement manqué à tous ses sens.
Trésor et Pixita avaient une petite coutume, ils buvaient un verre ou deux de vin le soir après le repas, soit devant un film ou en refaisant le monde à leur facon. Etant en panne de ce exilir, ils se mirent à chercher un endroit où ils pouvaient en trouver, soudain celle-ci se rappella qu’il y avait un petit supermarché par loin de chez elle dont la cave restait ouverte jusqu’à minuit. C’etait genial, ils se haterent d’y aller faire leur course pour enfin se retrouver dans leur petit nid d’amour provisoire. En effet, Trésor vivait tout comme elle chez ses parents encore, après le mariage ils devaient emménager ensemble. Agnès, la nounou, leur firent de l’igname frit avec du poisson melangé au piment. C’était une excellente cuisinière et une jeune femme très douce. Pixita et elle s’entendaient tres bien. Une fois le repas terminé, ils se mirent au vin tout en discutant de leurs journée respective, de leurs frustrations et autres.

Trésor:  » J’ai fait du mal à mon pere en perdant son tel. J’ai été inconscient.  » dit-il avec un air si coupable et triste; Pixita avait le coeur brisé de voir son homme comme ca. Elle aurait tant voulu que son beau-pere puisse enfin ouvrir les yeux pouvoir la perle rare qu’etait le fils qu’il avait mis au monde.
Pixita:  » C’est pas de ta faute mon amour, ca arrive à tout le monde de perdre quelque chose quelque soit son age, tu n’as pas à t’en vouloir pour ca. « 
Tresor:  » Ça a gaché tous mes efforts pour lui souhaiter la bienvenue, il a à peine remarquer le boulot abbatu pour sa voiture; il ne m’a meme pas remercié quand bien meme que le peintre l’ai fait d’avoir pensé à faire plaisir à mon pere. Il a perdu tous ses numeros importants et sa carte memoire qui comptait des souvenirs (importants) pour lui. Je ne lui sers à rien. Il ne m’a pas desiré, je n’etais pas attendu. J’ai debarqué sans prevenir et il a du s’accomoder de ma presence; ce qu’il fait jusqu’à present. « 
Pixita, au bord des larmes, se mise à hair le pere de Tresor; non, elle ne pouvait etre reconnaissante à pareille personne d’avoir donné la vie quant il la detruisait par ses actes ignobles.
Puis heureusement, le sujet changea; ils se mirent à parler de leurs futurs enfants. La jeune femme avait un cycle irregulier et des ovaires paresseux; s’ils voulaient un enfant, elle devait suivre un traiment pour rebooster l’activité des ovules. Cependant, Pixita, bien que desirant avoir un autre bebe, n’etait pas prete à concevoir si elle n’etait pas mariée. Ainsi, au fil de la discution et de fil en aiguillie, ils finirent par faire l’amour passionnement.


Actions

Informations



2 réponses à “6 – Drole de Reve”

  1. 2 08 2011
    MALINBE (17:29:46) :

    JE NE VOIS PAS D’ARTICLE ICI…….SNIFF

  2. 4 08 2011
    pixita (16:59:15) :

    Cher MALINBE: je crois que je ne l’avais pas enregistré, je vais arranger cela

Laisser un commentaire




mariatokyo |
le chapiouasulie racconte l... |
idées en liberté |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les pages de Zenon
| mehri blog
| Le monde de Montalbano